FLORES,
l'île somptueuse
Afficher / Masquer
Le Menu Principal

Découverte de Bali
Découvrez vos hôtels
AVENTURES EN INDONESIE
Ce qu'il faut savoir pour partir
Vos vacances en chiffres
humanitaire à bali
Bali en images
Retour à la page d'accueil
Les 3 cratères du KELIMUTU
Située à une heure d'avion de Bali, FLORES est une île atypique et somptueuse!
Atypique puisque la grande majorité de la population est catholique, héritage des missions portugaises notamment. Somptueuse par la magnificence de ses paysages, rivages abrupts parfois, forêts grandioses, sans oublier des lieux d'exception comme la Baie de Riung ou les cratères du Kelimutu...
Une balade à Florès est un moment de nature, authentique et indomptée. Souvent accidentées, parfois carrément difficiles, les routes témoignent ici du travail incessant de la nature.
Superbe moment de nature, à vivre au rythme un peu lent des voies de communication, il faut au minimum 4 jours pour avoir un aperçu de cette île et une semaine si l'on veut faire une traversée depuis Maumere jusqu'à la côte ouest, Labuanbajo, petit port proche de l'île de Komodo.
Balade dans les montagnes:
Luxuriante et abrupte, la nature est difficile à vaincre ici et les tracés des routes, sinueuses et souvent en altitude, sont là pour rappeler que cette île est avant tout une succession de montagnes.
FLORES est une île à majorité catholique. Si les ports, fondés par les Bugis de SULAWESI, sont plutôt musulmans, dans les montagnes la tradition catholique est très présente et les églises très fréquentées. L'île compte deux très grands séminaires qui forment les prêtres indonésiens.
Ports et rivages:
FLORES n'est pas une île de plages. La splendeur de la nature réside plus dans ses sommets et se forêts, mais quelques rivages sont très beaux.
Sauvages et pas toujours très accessibles les côtes offrent des panoramas magnifiques.
RIUNG: "Taman Laut", un endroit unique.
Situé dans la baie de RIUNG, Taman Laut (le jardin de la mer) est un récif corallien encore préservé. Peu profond, le lagon offre une flore sous-marine superbe et de nombreuses espèces de poissons. Les îles se succèdent dans un désordre charmant, comme semées sur la mer. Les côtes au larges sont plus abruptes tandis que celles faisant face à la terre sont des plages pour la plupart, désertes, aux eaux d'une limpidité mérveilleuse. Une journée dans "les îles" est un délice!
KELIMUTU
Entre Ende et Maumere, au détour d'une route superbe (par ses paysages, pas par son état!) le volcan KELIMUTU se dresse et invite à la balade.
Balade facile, une heure de marche tranquille avec, en fin de parcours, une centaine de marches pour atteindre le point d'observation. On découvre d'abord le cratère rouge sombre,(en ce moment), pour atteindre le plus grand lac, d'un vert minéral étonnant, et voir, sur le côté, le troisième lac, vert sombre, presque noir.
Devant une telle majesté on comprend que le Kelimutu soit sacré.
Les habitants de la région, chrétiens pour la plupart, partagent la croyance animiste ancestrale qui veut que les âmes (curiosité linguistique, dans la langue locale, âme se dit "mae" et c'est l'anagrame du mot français!) des morts trouvent ici leur dernière demeure, après avoir passé devant Konde Ratu, le gardien des portes de l'Esprit. Konde Ratu, selon la "qualité" de l'âme qui se présente, lui désigne comme dernier refuge un des trois lacs, le plus jeune, le lac ancien ou le lac des âmes malfaisantes (intéressant de noter que le concept des trois niveaux de séjour rejoint la tradition chrétienne du tryptique Paradis, Purgatoire, Enfer.)Note en bas de page
Le peuple NGADA
Le peuple NGADA est concentré dans la région de BEJAWA. Théoriquement convertis au catholiscisme, les NGADA perpétuent cependant les rites animistes et leurs croyances sont très mélangées. Peu de villages traditionnels subsistent à Florès, le plus authentique est incontestablement WOGO, très peu visité par les touristes contrairement à BENA qui a beaucoup de charme en raison de sa situation mais témoigne moins bien de la survivances des traditions animistes séculaires.
Très représentatif des villages anciens, WOGO est composé d'un alignement de maisons sur pilotis, encadrant un espace ouvert où se trouvent les Ngadhu et les Bhaga, un ensemble par famille, ainsi que quelques pierres levées signalant la présence de tombes anciennes.
Les sacrifices d'animaux sont encore largement pratiqués chez les Ngada, à l'occasion de évènements marquant de la vie: naissance, mariage, décés, ainsi que pour des rituels de fertilisation de la terre.
L'intérieur d'une maison Ngada est très simple. Une ou deux chambres communes, un foyer pour cuisiner et une pièce à vivre pour les jours où il pleut. Un toit en alang-alang pour les partie pentues et en bambous refendus pour les parties plates. Une série d'ustensiles de cuisine aujourd'hui en fer-blanc ou en plastique.
Les marchés en images:
Jeune marchande de Pasar Wolowana, près de ENDE.
Emballage des poissons séchés dans des tressages traidtionnels
Le poisson séché tient une place importante sur tous les marchés de l'Indonésie. Utilisé de différentes manières, il entre dans la composition d'un nombre important de plats indonésiens ou locaux. Il est protégé du soleil sur les marchés car son prix est relativement élevé.
Aller à Florès:
Il faut prévoir de 4 à 7 jours pour découvrir Florès. Nous composons uniquement des circuits à la demande, en fonction des attentes formulées dans le questionnaire "Demande de devis".
Quelques villes comme Maumere, Ende, Labuanbajo, offrent des possibilités d'hébergement de catégorie moyenne, assez agréables sans plus (mais nous sommes exigeants). A d'autres endroits il faut se contenter de petits hôtels simples.
Deux idées de circuits:
Labuanbajo - Ende et le pays Ngada- Le Kelimutu- Maumere.(4 jours possible mais un peu speed quand même!)
Labuanbajo - Ruteng- la baie de Riung - Ende et le pays Ngada- Le Kelimutu- Maumere. (Pour cette balade il faut compter 6 à 7 jours). Indiquez- nous dans le formulaire votre souhait de découvrir cette île et nous l'intègrerons dans votre programme.
Haut de page
Accueil du site
Devis gratuit
*Petite parenthèse à destination des lecteurs et adeptes de Carl Gustav JUNG, il est remarquable de trouver ici une manifestation évidente de l'inconscient collectif. A des milliers de kilomètres de distance, deux civilisations n'ayant aucun lien ni aucune relation, ont élaboré un même concept de l'achèvement de la trajectoire de l'âme humaine. Les croyants y verront la main de Dieu, les agnostiques l'oeuvre d'un principe indéfini, les athées le résultat du hasard, mais le phénomène méritait d'être souligné et renforce l'intérêt de cette visite inoubliable. Retour au KELIMUTU